Tails : confidentialité et anonymat, pour tout le monde & partout

Tails est un système d’exploitation d’ordinateur qui s’installe sur une clef USB et permet de se protéger de la surveillance et de la censure. Que ce soit pour les luttes sociales ou contre le marketing et la publicité (et les deux sont hautement compatibles) on a tou-tes de bonnes raisons d’apprendre à se défendre. En décembre 2019 avait lieu un atelier pratique pour apprendre à l’installer. Cette fois les ateliers d’autodéfense numérique invitent toutes les personnes qui ont une “clef Tails” ou qui en veulent une à (re)venir, que ce soit pour la mettre à jour, apprendre à mieux l’utiliser ou tout simplement découvrir Tails et l’installer.

Utiliser Linux

Les ateliers d’autodéfense numérique continuent, et pour cette rentrée nous proposons de revenir sur les bases de l’usage d’un système Linux. Si votre ordinateur n’est pas encore équipé de Linux, nous vous proposons de l’essayer sur une clé USB (si possible, apportez-en une de 8G minimum) : les données de la clé USB seront effacées, mais rien ne sera modifié sur votre ordinateur. Si vous utilisez déjà un système Linux, mais rencontrez des pépins, souhaitez le mettre à jour ou creuser certains usages, nous pourrons passer du temps dessus ensemble.

Se Parler Tout De Suite

Parfois on a envie de se parler tout de suite, parfois on a oublié le digicode de l’immeuble, ou on doit prévenir qu’il y a une expulsion en cours à Fives, ou ce qu’on a à se dire ne vaut pas un courriel, pas un appel, et encore moins une lettre papier ou un rendez-vous plus tard autour d’un thé. Pour toutes ces situations et d’autres encore, il existe une multitude d’outils de messagerie instantanée (SMS, Whatsapp, Signal, Jabber…) pour ordinateurs et téléphones portables.

Quitter gmail et Cie, pour quoi et comment ?

Nous avions promis davantage d’ateliers, voici le premier : Pendant cet atelier nous nous proposons de : Discuter de pourquoi gmail, yahoo, hotmail, free, orange et compagnie ne sont pas nos amis. Voir comment s’organise la transition hors de leurs services. Créer une adresse mail chez un fournisseur d’adresses qui n’a pas comme objectif la collecte de nos données, ni l’envie spontanée de les refiler aux autorités.

Pour La Suite

Pendant le confinement beaucoup ont dû utiliser davantage l’informatique. Comme la plupart des adresses email sont fournies par le capitalisme de surveillance (google, yahoo, hotmail), que les outils de communication dominants sont poussés par les mêmes (whatsapp, zoom), et que les appareils électroniques fonctionnent avec des systèmes agressivement privateurs (macos, windows, ios, android), nous nous sommes retrouvé-es à fournir encore plus d’information sur nos vies et nos organisations à ces entreprises.