Confiance dans les logiciels, accès aux données utilisateurice, et Debian

Ci-dessous, le plan d’un point de discussion qui aurait pu être traité pendant l’atelier du 17 septembre, mais ne l’a pas été faute de temps. Ce qu’on installe, ce qu’on installe frileusement, ce qu’on n’installe pas. Qu’est-ce qui fait qu’on a plus ou moins confiance ? Exemple : les navigateurs web, installeriez-vous (oui, non, frileusement) : Google Chrome Mozilla Firefox Chromium, Ungoogled Chromium , qutebrowser, luakit On peut aussi faire confiance à un logiciel propriétaire :

Quelques infos et outils pour continuer à s'organiser en ligne

Face au COVID-19, de nombreux États annoncent leur intention de recueillir massivement des données de géolocalisation auprès des opérateurs de communication. En Chine, aux États-Unis, en Italie, en Israël, en Corée du Sud, en Belgique, et maintenant la Commission Européenne veut le faire pour toute l’Europe. Si la loi d’état d’urgence sanitaire fraichement votée ne mentionne rien à ce propos, la loi renseignement adoptée en 2015 permet déjà à l’État français de surveiller la population pour une très large variété de finalités, dont certaines pourraient s’appliquer à la situation actuelle avec le coronavirus.